Quels diplômes pour travailler dans l’aide sociale à l’enfance ?

Les enfants qui ont subi diverses maltraitances et agressions sont des êtres très vulnérables qui ont besoin de protections. Travailler dans le service d’aide sociale à l’enfance nécessite un dévouement et des compétences particulières. Quels diplômes sont requis pour travailler dans l’aide sociale à l’enfance ? Retrouvez ici les qualifications et les formations nécessaires pour ce métier et les différentes missions qui les attendent.

Les études et formations requises pour travailler dans la protection de l’enfance

Il est important de connaître les diplômes et les formations requises pour travailler dans la protection de l’enfance avant de s’engager dans ce secteur. Si vous souhaitez intégrer le milieu d’aide sociale à l’enfance, sachez qu’il faut avoir au moins un de ses diplômes ou certificats suivants :

  • un niveau d’étude supérieur à partir d’un bac+ 3, un diplôme homologué de niveau II ou un master en management de l’action sociale ou en psychologie
  • un DEES, un DEME ou un DEEJE
  • un CAFERUIS ou une formation équivalente
  • un certificat d’aptitude d’intervention sociale ou un diplôme d’État qui donne accès aux professions relatives à la petite enfance
  • des formations spécialisées en intervention sociale et une formation CAP petite enfance

Les qualifications indispensables pour intégrer le secteur d’aide sociale à l’enfance

L’aide sociale à l’enfance est un métier qui est en contact avec des enfants qui ont subi des atteintes psychologiques. Donc, pour travailler dans la protection de l’enfance, et assurer au mieux les tâches, certaines compétences sont nécessaires :

  • Avoir le sens du contact humain et être à l’aise avec les enfants ;
  • Avoir une connaissance des modalités d’accueil et d’accompagnement au placement ;
  • Avoir une connaissance des situations de maltraitance et des identifications des cas ;
  • Avoir une connaissance des démarches administratives et judiciaires dans la protection de l’enfance ;
  • Avoir une connaissance sur l’évaluation des situations familiales ;
  • Être actif (ve) au projet de développement social ;
  • Disponible, être à l’écoute et avoir un sens de l’initiative ;
  • Respecter le secret professionnel.

Les missions principales de l’aide sociale à l’enfance

Travailler pour la protection de l’enfance nécessite de la motivation et de la rigueur. La personne qui s’engage à travailler dans la protection de l’enfance est tenue :

  • D’adhérer à la politique départementale sur la protection de l’enfance ;
  • D’appliquer les mesures de protection et d’aide sociale à l’enfance ;
  • De collaborer avec les services de protection de l’enfance ;
  • D’élaborer les procédures de placement en foyer ou d’adoption ;
  • D’intervenir dans la demande des autorités administratives et judiciaires ;
  • De participer aux projets d’accompagnement des enfants sous protection sociale ;
  • De préserver le droit de la famille et de l’enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *