Pourquoi donner à des associations caritatives ?

Faire un don aux associations caritatives est un acte anodin, mais toujours capital, pour près de la moitié des Français. Plusieurs motivations expliquent l’engouement d’une bonne frange populaire pour l’aide aux 10% de compatriotes dans le besoin. Le choix tourné vers l’association caritative est aussi stratégique.

Don aux associations : pour une aide utile et efficace

Il existe des donateurs naturels et poussés par un altruisme inné. Mais il y a aussi ceux qui ont conscience de l’importance de se tenir les coudes entre compatriotes ou entre humains. Souvent fait de manière spontanée, voire compulsive chez d’autres, le don fait à une association caritative a l’avantage d’être canalisé. L’entité de collecte est en effet un sérieux conseil pour les généreux donateurs, en ce qui concerne le choix des biens à donner et la définition de leur montant ou volume. Elle est à même définir les biens adéquats à donner aux cibles appropriées.

Donner pour influencer son entourage

Le don de chose ou de soi dans le cadre de l’activité d’une association caritative est une action qui ne reste souvent pas méconnue, sachant notamment qu’il peut arriver qu’on communique de manière ouverte à propos de l’entité en question. Participer à visage découvert à de tels mouvements est une arme efficace pour attirer des donateurs potentiels. Peu importe l’importance du don, il suffit souvent qu’il soit réalisé de manière régulière par une personne assidue, pour qu’il intéresse d’autre.

Association caritative : pour une distribution efficace

Faire des dons aux pauvres, SDF et foyers des environs est une action louable. Mais que faire quand nos moyens sont limités, alors qu’on souhaite offrir davantage ? Commencer petit à petit à aider les associations caritatives de sa ville ou de sa région permettra d’élargir virtuellement son champ d’action. En outre, étant donné que la distribution d’aides matérielles et la gestion d’un fonds d’aide nécessitent une certaine disposition qu’on peut ne pas avoir, la prise en charge des actions par l’association choisie va garantir un cheminement optimisé des dons.

Pour bénéficier d’avantages fiscaux

Si l’octroi de dons ouvre à des avantages personnels indéniables, cela donne lieu aussi à des mesures fiscales plus douces à l’égard de son patrimoine financier. À plus forte raison lorsqu’on adresse ses biens à une association caritative s’occupant gracieusement de personnes dans le besoin, on bénéficie d’une baisse d’impôt correspondant à 75% du montant du don (en argent ou en nature). C’est une motivation de plus pour augmenter à chaque fois le montant de ses dons.

Separator image Publié dans Santé.