Colocation étudiante à Roubaix : où sortir ?

Dans le choix d’une location à Roubaix ou dans une autre partie de la Métropole Lilloise, un grand critère est mis en relief par les jeunes et les étudiants : la proximité ou l’accessibilité des points d’intérêt. En l’occurrence, les quartiers roubaisiens offrent des possibilités considérables.

Quels sont les avantages de la colocation étudiante à Roubaix ?

On distingue un certain nombre de points positifs motivant le choix d’une colocation étudiante à Roubaix.

La proximité de différents lieux d’intérêts

Roubaix se situe à un emplacement où un certain nombre de points d’intérêt est accessible à une dizaine ou une trentaine de minutes en bus…

Renforcement de nouveaux liens amicaux

La colocation étudiante à Roubaix comme ailleurs est un concept qui facilite la création de liens et renforce les aptitudes à la cohésion. Le fait pour des personnes étrangères les unes des autres de vivre en communauté sous le même toit fait naître des valeurs communes. Les sorties ou l’organisation de rencontres festives et de communication au sein du logement co-loué ne feront que renforcer ces liens.

Colocation pas chère à Roubaix

L’environnement immobilier de Roubaix s’adapte au statut de la commune en tant que ville étudiante. On y remarque bien un certain équilibre de l’offre et de la demande, voire l’accessibilité des prix de colocation. Les étudiants et les personnes en situation précaire y trouveront le logement pas cher, leur permettant d’aménager efficacement leurs dépenses.

Colocation étudiante à Roubaix : où sortir ?

Choisir une colocation étudiante à Roubaix, c’est choisir de bénéficier de nombreux sites et milieux de divertissements à proximité.

Profiter du parc Barbieux en été

C’est le site le plus emblématique de la ville. Situé dans un quartier éponyme, ce parc de pas moins de 34 hectares est un espace vert accueillant plus d’une soixantaine d’essences d’arbres, des plans d’eau, des terrains et des jeux pour enfant… C’est un lieu idéal pour se ressourcer le week-end ou lors d’une simple ballade au quotidien.

Colocation étudiante à Roubaix : la vie nocturne

Les lieux de divertissements sont aussi un des motifs de choix d’une colocation étudiante à Roubaix : des endroits sympathiques comme La Cave aux poètes pour les spectacles cabarets, les bars et clubs du Centre-ville ou du quartier Barbieux… la liste des destinations « divertissements nocturnes » est tout simplement longue !

Colocation à Roubaix ? Les meilleures opportunités de visite !

Roubaix et ses environs répondent à tous les critères en matière de situation géographique et de qualité de vie. Mais pour retrouver la bonne solution pour un logement temporaire ou longue durée à Roubaix, il suffit de s’adresser à un professionnel connaisseur du milieu, à retrouver ici : https://maikoloc.com/.

Découvrez les origines du lingot du nord et comment le cuisine-t-on aujourd’hui ?

Le lingot du nord est un haricot blanc de qualité supérieure qui fait la réputation de l’agriculture du nord du pays. Ayant déjà acquis une notoriété dans les différents plats familiaux depuis des décennies, ce produit est encore aujourd’hui cultivé et préparer avec des méthodes traditionnelles. Voyons ensemble dans cet article les origines de ce produit et les différentes manières dont on peut le cuisiner.

Préparer et cuisiner du lingot du nord

Le lingot du nord est utilisé dans plusieurs préparations de plat depuis longtemps, il constitue un apport en fibres et aide au maintien du cholestérol et la tension artérielle. Déjà qu’en 1938, des restaurateurs de Castelnaudary l’ont utilisé pour faire leur cassoulet. En effet, le cassoulet du nord est un plat mythique, énormément revisité, et compte plusieurs variétés de préparations. Il se cuisine aussi en ragoûts, avec du pied de porc ou du collier d’agneau, en potage ou en salade. Le lingot du nord peut aussi être utilisé pour faire un délicieux gratin, de la carbonade ou u hochepot  flamand. Plusieurs recettes actualisées sont disponibles en ligne en appuyant sur https://www.leshautsdelices.fr/recettes/chtiflette/.

Origines et caractéristiques du lingot du nord

Suivant une méthode traditionnelle bien préservée, on le sème vers le 20 mai et est récolté 4 mois plus tard à la main. Et les haricots sont ensuite séchés « en perroquet », sur des perches, à l’air libre durant 3 semaines, puis ils sont stockés l’hiver en attendant le battage à la « bogueuses » la veille de la commercialisation.

Ce type de haricot blanc a été déjà cultivé traditionnellement depuis les années 1856 notamment dans la région de Merville. Les caractéristiques du climat et du type de sol ayant 20% d’argile de la vallée de la Lys contribuent à la qualité de ce haricot blanc, lui conférant une bonne tenue à la cuisson, une texture fondante avec une peau fine, rendant un trempage au préalable inutile.

La culture du lingot du nord a fortement chuté dans cette région depuis le siècle dernier, passant à juste une centaine d’hectares de surfaces cultivées, suite à de nombreux paramètres. Par exemple, l’importante manutention qu’elle réclame, a conduit les agriculteurs à se tourner vers d’autres produits agricoles plus rentables comme les pommes de terre qui sont récoltés à la même période. En 2017, seul 74 tonnes de ce produit a été vendu sous le label rouge et reconnu de qualité supérieure.